La Spirotechnique


La Spirotechnique : Société Française, filiale de l'air liquide, fondée en 1946.

Commercialisa le premier scaphandre autonome "CG45" inventé par Jacques-Yves Cousteau et Emile Gagnan

 

En 1943 grace a son beau-père, Henri Melchior, directeur à l'air liquide,Jacques Yves Cousteau rencontre à Paris Emile Gagnan de la société Air Liquide, spécialisé dans les gaz industriels. Celui-ci vient de miniaturiser un détendeur permettant d'alimenter les moteurs de camion et voiture en gaz de charbon (les fameux système gazogènes), pour pallier la pénurie d'essence imposée par les Allemands.

L'appareil est adapté et en Janvier 1943 Cousteau plonge dans la Marne. L'appareil fonctionne correctement quand Cousteau nage à l'horizontale mais se met en débit continu des que le plongeur est debout et se bloque quand celui ci a la tête en bas.

Les causes du problème sont analysées et le remède est trouvé : il faut ramener l'expiration au niveau de la membrane du détendeur. cette opération est réalisée par un tuyauu suplémentaire, terminé par un bec de canard et ramené dans la casserole : Le détendeur moderne est né.

Le 28 Juin 1943 les "Mousquemers" (Cousteau, Taillez et Dumas) reçoivent a Sanary sur mer une caisse contenant les 3 premiers scaphandres autonomes de l'histoire de la plongée.

Dès 1944, Frédéric Dumas atteint la profondeur de 62 mètres avec ce détendeur

Courant 1944 l'équipe se retrouve a Sanary. Entre temps Cousteau et Gagnan ont breveté l'invention sous le nom d'"Aqualung" , la production industrielle commence en 1946 avec une socièté crée pour l'occasion par l'Air Liquide : La Spirotechnique.

Le Scaphandre CG45 se compose d'un détendeur a deux étages réunis dans une casserole (et non d'un seul premier etage comme dans le successeur du GC 45 : le Mistral)

Jacques Yves Cousteau et Emile Gagnan ne sont pas , comme on peut souvent le lire, les inventeurs du détendeur a la demande : En 1864 Auguste Denayrouse et Benoit Rouqayrol adaptent un système respiratoire déstiné au sauvetage des mineurs a l'environement sous marin Cette invention antérieure ne retire rien au mérite de Cousteau et Gagnan qui sont les pères de la plongée moderne. Pour en savoir plus sur Deneyrouse et Rouqayrol je vous incite a la visite virtuelle du musée du scaphandre d'Espalion ICI

La Spirotechnique connaitra un devellopement unique grace a l'introduction du détendeur moderne , l'ere de la plongée loisir est née

La spirotechnique fut egalement concepteur et distributeur d'autres matériels de plongée , avec entre autre la fabrication du tout premier appareil de photo sous marin, le celebre "Calypso Phot" Appareil inventé par Jean de Wouters, tout d'abord fabriqué dans l'atelier de Marseille , puis la licence de fabrication vendue a Nikon : cet appareil sera le premier de la fameuse série "Nikonos"

Aux USA la marque fondra une filiale nommée US Divers (toujours existante) et commercialise ses détendeurs sous le nom "Aqualung" qui deviendra des 2000 le nom de la socièté mère qui abandonne le nom "Spirotechnique" trop difficile a prononcer sur les marchés etrangers.

Aujourd'hui Aqualung est un des leaders du marché de la plongée loisir , la socièté s'est egalement developpée par l'aquisition d'autres specialistes tels que Apeks (Detendeurs en Angleterre) , SeaQuest (Gilets Stabilisateurs), Technisub (Italie) . La socièté distribue egalement en France Dräger (recycleurs) et Suunto (Odinateurs de plongée)

 

Emile Gagnan

 

 

Prototype de détendeur Cousteau-Gagnan

   

Principe du détendeur simple étage de la Spirotechnique :

Le détendeur Mistral est une simplification de l'invention initiale de Cousteau et Gagnan , il ne comporte plus qu'un seul étage.

Un détendeur simple étage est d'une simplicité incroyable comparé aux détendeurs modernes, je vous propose ici une vue de la coupe d'un détendeur Royal Mistral de la Spirotechnique.

Nous pouvons voir à quel point ce détendeur comporte peu de pièces, facilitant ainsi énormement la maintenance et l'entretien

pour plus d'informations sur le détendeur Mistral : visitez la page que je lui consacre

 

Cliquez sur l'image pour agrandir


Exposition de matériel La Spirotechnique au salon de la plongée de Paris 2007

Prototype du détendeur CG45 (1943)
Détail du prototype CG45
Détendeur CG45
Détail du détendeur CG45
Bi-Bloc spirotechnique
Tri-Bloc et détendeur Mistral
Appareil de photo Aquamatic
Détendeur Royal Mistral dernier modèle

Merci a Jean-Christophe Depoorter pour l'autorisation de photo de sa collection


Par 62 mètres de Fond : Film de Cousteau aux actualités Françaises du 18 Fevrier 1944, on peut y voir Dumas plongeant avec le détendeur prototype (Source INA)

Le logo "au plongeur"

le logo de la Spirotechnique est bien connu dans le mode de la plongée avec ses couleurs jaune et noire reprises sur les combinaisons de plongée , mais savez vous d'ou viens l'origine de la barre cassée sur celui ci ?

C'est la barre du bateau "Le Dalton" echoué en 1928 sur l'Ile du Planier au large de Marseille. Cette epave fut rendue celèbre par le film "Epaves" de JY Cousteau, et, a partir d'un des clichés de ce film le logo de la Spirotechnique est né. (lien vers notre plongée sur "le Dalton" : ici)

Le fameux logo au plongeur se transformera au fur et a mesure de l'histoire mais gardera toujours la roue du Dalton



Le célebre Calypso Phot

Le système d'ouverture tres particulier

L'appreil hors du corps

Le corps du Calypso Phot

 

 

 

 

 

L'Aquamatic Spirotechnique

Vue arrière de l'Aquamatic

Le Calypso-Phot et L'Aquamatic

 

 

 

Les appareils photos de la Spirotechnique

 

Le Calypso-Phot

En 1961, l'ingénieur aéronautique belge Jean de Wouters rend visite a la Spirotechnique a Levallois Perret pour présenter son invention revolutionaire : le premier appareil de photo étanche par construction : le Calypso-Phot.

La Spirotechnique signe avec de Wouters un accord pour sa distribution qui en confie la fabrication à un petit atelier niçois. La licence de cet appareil sera ensuite vendue a Nikon pour donner le Nikonos I , le premier appareil de la longue serie de Nikonos

Caractéristiques techniques du Calypso Phot :

Format 24x36, objectif M.Berthiot 35 mm, ouvrant à 3,5 .

Viseur colimaté - Ingénieuse échelle de profondeur de champ, prise de flash

Etanche par construction , donné pour un profondeur de 60 mètres , mais utilisé jusqu'a 120 mètres par certains utilisateurs sans aucun problemes.

a noter le tres particulier système d'étancheité : l'appareil est glissé dans un corps rigide verticalement et l'etanchéité est assuré par un grand joint torique. L'ouverture de l'appareil impose de retirer l'objectif pour de se servir des deux petits leviers qui font aussi office d'attache dragone pour sortir le corps de l'appareil.

ce corps en aluminium de contient aucun mécanisme et porte seulement la prise de synchonisation du flash

Autre innolvation majeure (et breveté) l'objectif monté dans un caisson particulier qui assure son étanchéité, celui ci est monté flottant sur ressorts : la pression pouvant deformer le corps de l'appareil si l'objectif en etait solidaire la distance plan film/objectif changerai, De Wouters invente une fixation mobile particuliere permettant au caisson rigide de se déformer tout en mainteant une parfaite tenue tu tirage.

Lorsque Nikon décide d'acheter la licence de fabrication a la Spirotechnique Jean de Wouters est egalement embauché et pars travailler au Japon pour 1 an (de 1964 a 1965) : Le mécanisme unique du Calypso Phot etonne les Ingénieurs Nikon qui irront jusqu'a affirmer que la conception etait revolutionnaire et ne pouvait avoir été pensée par un fabricant d'appareil photo ... ce qui etait parfaitement vrai !

On peut sembler surpris du choix de la Spirotechnique de vendre la licence de fabrication , mais la socièté Française n'a pas manqué de réalisme en comprenant bien vite a quel point le Calipso Phot avait un potentiel extraordinaire, et de la difficulté de fabriquer cet appareil en France que cela soit pour le choix des objectifs ou de la capacié industrielle. Le choix de Nikon fut donc logique d'autant que la Spirotechinque assura pour un temps la distribution exclusive en Europe.

Le Calypso Phot est aujourd'hui un appreil rare et prisé , fabriqué en tres faible nombre d'exemplaire et qui marque un jalon important de l'histoire photographique subaquatique

 

Jean-Michel Cousteau durant l'expédition dans les Andes avec son Calypso-Phot
Albert Falco plongeant dans la calanque de Sormiou avec son Calypso-Phot

 

 

L'Aquamatic Spirotechnique

 

La "saga" des appareils photos Spirotechnique ne se termine pas avec le Calypso Phot : a la fin des années 70 et avec la popularité de la plongée et de la photo familiale la Spirotechnique décide de lancer en 1976 un "Instamaic" sous-marin

Cette fois ci le cahier des charges est bien différent de celui du Calypso-Phot , il faut faire un appareil accessible a tous , peu cher facile d'emploi . La conception est cette fois ci interne a la Spirotechnique et la fabrication assurée par une petite entreprise de moulage plastique : Formaplex

L'Aquamatic utilise le film populaire des appareils de photo d'entrée de gamme de l'époque le chargeur 126 (28x28) mais un adaptateur 24x36 sera proposé par la suite)

L'Aquamatic, appareil de photo d'entrée de gamme et entierement moulé en plastique peut parraitre peu séduisant au premier coup d'oeil , c'est pourtant un apareil photo regorgeant d'astuces : seul le compartiment film est étanche tout le reste du mécanisme est tempé dans l'eau , le nombre de pieces métalliques est extrement réduit : quelques ressorts, un jeu de lentilles frontale permet de changer la focale, l'obturateur est déclanché par ... un élastique tendu ! , il peut ete utilisé en prise de vue sous marine et en surface y cmpris avec flash (standard "flash cube"). Sa tres grande simplicité de conception permet un entretien poussé par l'utilisateur

Il est equipé d'un objectif a 2 lentilles immergées donnant un angle de champ de 55° dans l'eau (35 mm) et de 73° dans l'air (equivalent a un 26 mm), diaphragme a vanne à 4 ouvertures : 8, 11, 16, et 22 obturateur gillotine a 2 vitesses 1/50 et 1/100

Malheureusement la qualité de fabrication ne sera pas au rendez vous, avec entre autre des problemes de moulage rendant parfois son étanchéité problématique ... apres un premier procès avec Agfa qui fera debaptisé l'appareil (non trop proche "d'agfamatic") la spirotechnique décide l'arret de commercialisation , Formaplex continue un temps de fabriquer l'appareil sous son nom , propose de nombreux accessoires (flash déporté ...) mais les problèmes qualité non résolus font bientot tomber l'Aquamatic dans l'oubli.

 

Les autres matériels photographiques de la Spirotechnique :

Caméra Spirofilm 60 : caméra 16 mm professionelle mise au point par Marcel rousseau a partir d'un mécanisme Beaulieu

Eclairage Spirocolor : ensemble d'éclairage en deux partie : une torche a lampe de 150 a 350W et un caisson batterie

Camara Spiro Thomson : caméra de télévision a tube Vidicon en deux parties : ensemble analyse et alimentation dans un premier tube et ensemble viseur sous marin dans un deuxieme tube : utilisation jusqu'a 300 mètres

Eclairage Spirogun : projecteurs de grande puissance pour prise de vue sous marine de 500 a 1000W

  D'autres matériels et documents sur la Spirotechnique sont consultables sur ce site : ne ratez pas la visite des rubriques Documentation , Vintage et Montres de plongée regroupant la collection du Webmaster